Une prière pour traducteurs du Dharma

Prières d'aspiration | Maîtres tibétainsTrulshik Rinpoche

English | Deutsch | Español | Français | Português | བོད་ཡིག

Trulshik Rinpoche

Vairotsana

Plus d'infos:

Une prière pour traducteurs du Dharma

par Trulshik Rinpoché

Om svasti ! 
Guide du Bon Kalpa et éminence du clan des Shakyas,
Abbé Shantarakshita, maître Padmasambhava, Dharmaraja Trisong Deutsen ainsi que les deux autres grands rois,
Lampe du Dharma Atisha et tous les autres maîtres excellents et sans pareils
Je vous invoque et vous prie ;

Thönmi Sambhota, le premier lotsawa à traduire du sanskrit au tibétain,
Lochen Vairotsana, Nyak Jñanakumara,
Kawa Paltsèk, Tchok Ro Lu’i Gyaltsen,
Zhang Ton Nanam Yeshé Dé, etc.
Je vous invoque et vous prie ;

Rinchen Zangpo, Loden Shérab,
Drom Tönpa, etc. tous les puissants énonciateurs des enseignements,
Innombrables lotsawas des traductions anciennes et nouvelles,
Se rappelant votre immense bonté, du fond du cœur je vous invoque et vous prie ; 

Nous autres êtres de l’ère des cinq dégénérescences qui n’ont que les apparences de la sincérité,
Et qui traduisons dans les différentes langues de nos pays les mots et le sens des enseignements du Bouddha et leurs commentaires,
Ceux des véhicules qui conduisent à partir de l’origine, de l’ascèse védique et des puissantes méthodes transformatives,
Particulièrement le pitaka des vidyadharas,
Les enseignements Kama, Terma, les visions pures, ceux concernant les Trois Racines ou les protecteurs du Dharma,
Puissions-nous ne pas rencontrer d’obstacles et tout se réaliser selon nos intentions !

Puissions-nous en prenant soin des enseignements et de tous les êtres,
Selon les pures intentions que les lotsawas et pandits du passé ont fait naître dans leur cœur,
Permettre au précieux Bouddhadharma de se répandre partout dans le monde
Comme la lune montante et qu’ainsi tout soi sous les meilleurs auspices !

En réponse à la requête accompagnée d’une écharpe de soie du moine anglais Tenzin Jamchen (Sean Price), et  par la suite aussi  du Lotsawa Chökyi Nyima (Richard Barron) ainsi que des traducteurs de Lerab Ling, le complète ignare appelé Chökyi Lodrö qui ne porte que les signes extérieurs d’un moine a écrit cette prière d’aspiration le 16e jour du dixième mois de l’année de l’Oiseau de Bois (16 décembre 2005). Jayantu !

• Télécharger ce texte: EPUB MOBI PDF