Notes succinctes sur la Pratique concise des Préliminaires de la Vision Pure

Ngöndro | Maîtres tibétainsDudjom Rinpoche

English | Français | བོད་ཡིག

Notes succinctes sur la Pratique concise des Préliminaires de la Vision Pure

Par Khyabjé Dudjom Rinpoché

Namo guruye !

Hommage au maître !

La pratique de cette phase préliminaire de la voie profonde comporte deux étapes, l’une ordinaire, l’autre extraordinaire.

I. Les Préliminaires Ordinaires : la Méditation sur les Quatre Causes de Renoncement

Namo signifie « Je rends hommage ». A qui rendons-nous hommage ? A celui qui est toujours infaillible et ne nous trompera jamais, au refuge suprême et protecteur constant, l’incarnation des Trois Joyaux: notre précieux maître racine. Ainsi, pour commencer, priez le maître, en comprenant pourquoi vous le faites : « Maître, pensez à moi ! Vous qui savez ! »

Ensuite réfléchissez :

« Un support physique tel que celui-ci, doté des qualités et richesses que sont les libertés et conditions favorables, est extrêmement difficile à obtenir. Cependant, comme tout ce qui est né, ce corps dont je dispose à présent ne vivra pas éternellement et est voué à mourir. Une fois celui-ci quitté, l’esprit, lui, continuera et, suivant tous les actes bénéfiques et nuisibles que j'ai accumulés, en raison de la loi inévitable de cause à effet, je connaîtrai le bonheur ou la souffrance. Quel que soit l'état, inférieur ou supérieur, dans lequel je renaîtrais, où que ce soit dans les trois mondes, je serai toujours soumis aux vagues tempétueuses de ce vaste océan de souffrance qu'est le samsara. Prenant conscience de la réalité de cette situation, puisse mon esprit se tourner vers le saint** Dharma** ! »

II. Les Pratiques Préliminaires Extraordinaires

 Celles-ci comportent sept parties :

1. La Prise de Refuge

Considérez que votre précieux maître racine est réellement présent dans l’espace en face de vous sous la forme de Guru Rinpoché. Il incarne les Trois Joyaux ainsi que tous les refuges. Remettez-vous en à lui et offrez lui des prosternations : « A partir de maintenant, et jusqu’à ce que je réalise l’essence de l’éveil, avec mes corps, parole et esprit emplis de respect, je prends refuge en le Maître et les Trois Joyaux. »

2. Le Développement de l'Esprit d'Eveil

En prenant l’assemblée du refuge à témoin, exercez votre esprit à la Bodhicitta : « Désormais, jusqu’à ce que le samsara soit entièrement vide, je m’appliquerai à l’activité des bodhisattvas afin d’accomplir le bien de tous les êtres sensibles (qui par le passé ont tous été mes propres parents). »

3. L’Offrande du Mandala

Disposez sur une base des petits tas symbolisant les offrandes, puis pensez : « Au cours de toutes mes vies, mon corps, mes possessions et ce dont je m’enorgueilli, ainsi que la totalité de mes mérites et leurs sources, je les offre aux Trois Joyaux, afin de parfaire les deux accumulations [de mérite et de sagesse]. »

4. La Pratique de Vajrasattva

Tout en conservant votre aspect ordinaire, visualisez ainsi: « Au dessus de moi se tient mon maître racine, indissociable du glorieux Vajrasattva. De son corps s’écoule un flot de nectar de Bodhicitta, qui pénètre par l’ouverture de Brahma située au sommet de mon crâne et emplit la totalité de mon être, purifiant tous mes actes nuisibles et obscurcissements, ainsi que mes manquements à mes engagements sacrés et les vœux que j'ai brisé, de telle sorte qu’il n'en reste rien. » Récitez le mantra en cent syllabes et celui en six syllabes autant de fois que possible. A la fin, le Maître sous la forme de Vajrasattva se réjouit et acquiesce. Puis, se fondant en lumière, il se mêle à votre propre perception. Vous ne faites alors plus qu'un, devenez indissociables.

5. Le Yoga du Maître

Dans le ciel en face de vous, votre bon maître racine apparaît sous la forme de Guru Padmasambhava. Il est vraiment présent. Priez-le alors avec ferveur : « Incarnation de tous les bouddhas des dix directions et des trois temps, incomparable maître racine, du plus profond de mon cœur et avec une ardente dévotion, je vous adresse ma prière. Dans cette vie, celle à venir et dans les états intermédiaires, veuillez me guider avec compassion, sans que je ne sois jamais séparé de vous, et m'accorder continuellement, à chaque instant, vos bénédictions. »

Récitez le mantra du Vajra Guru autant de fois que possible afin d’invoquer son esprit de sagesse. Ensuite, des rayons de lumière émanent des trois syllabes des centres [du corps, de la parole et de l’esprit] du maître et se dissolvent en vous, purifiant ainsi les quatre types d’obscurcissements. Alors que les quatre initiations vous sont entièrement conférées, récitez : « Vajra Guru Kaya Waka Chitta Siddhi Hung » et recevez-les.

6. Le Transfert de Conscience (Phowa)

Faites la prière suivante autant de fois que possible en cultivant l’intention de transférer votre principe conscient : « Amitabha, Bouddha de Lumière-Infinie, inséparable du maître, je vous adresse ma prière : accordez-moi la grâce d'accomplir la voie profonde du transfert de conscience et de renaître en Sukhavati [la Terre Pure de Félicité]. »

7. L’Offrande de son Corps

Faites la prière d’aspiration suivante : « A présent, mon corps, mes possessions, tous mes mérites du passé, du présent, du future, et leurs sources même, je les offre et les dédie sans aucun regret à tous les êtres. Puissent leur bien à tous s'accomplir sans entrave par de grandes vagues et leurs souhaits être exaucés. »  

L'ensemble de ces pratiques devraient être scellées par les trois nobles principes que sont la préparation, la partie principale et la conclusion.

En réponse à la requête de Jampa Chödzin, une pratiquante diligente de Draksoum, dans la region du Kongpo, moi, Jnana, ai mis par écrit ce qui m’est venu à l’esprit au cours d’une séance de pratique. Puissent les vertues êtres abondantes!

|

• Télécharger ce texte: EPUB MOBI PDF