Résumé du Trésor de l’Abhidharma

Abhidharma | La Philosophie Bouddhiste | Maîtres tibétainsChomden Rigpé Raldri

English | Français | བོད་ཡིག

Chomden Rigpé Raldri

Vasubandhu

Plus d'infos:
Télécharger ce texte:

Résumé du Trésor de l’Abhidharma

par Chomden Rigpé Raldri

Hommage à Mañjughoṣa !

Le Trésor de l’Abhidharma (Abhidharmakośa) comprend huit sujets[1].

I. Les éléments

Parmi eux, le premier est les éléments. Il comprend cinq parties : 1) l’hommage et l’engagement à composer, 2) une explication de l’Abhidharma, 3) une déclaration concernant la nécessité d’expliquer ces points, 4) une courte mention des sujets qui vont être expliqués, et 5) une explication détaillée.

L’explication elle-même comprend deux sections principales : le non conditionné et le conditionné. Le conditionné consiste en quatre parties : 1) une explication au moyen de noms, 2) l’identification des essences, 3) la présentation et 4) les divisions des éléments.

L’identification des essences a deux subdivisions : 1) une explication de chacun des cinq agrégats, et 2) comment ils se relient aux éléments et aux sources.

La présentation a quatre subdivisions : 1) un résumé, 2) une définition littérale, 3) un nombre fixe et ainsi de suite, et 4) comment d’autres catégories mentionnées telles que les sections [du Dharma] figurent ici.

L’explication des divisions des éléments a plusieurs sous-sections, depuis ce qu’il est possible de démontrer et ce qui ne l’est pas jusqu’aux facultés et non-facultés.

II. Les facultés

L’enseignement sur les facultés a quatre parties : 1) une explication des facultés, 2) comment se manifestent les phénomènes conditionnés, 3) une explication de leurs causes et ainsi de suite, et 4) les catégories de l’esprit.

L’explication des facultés comprend six subdivisions : 1) leur nature, 2) leurs types, 3) leur acquisition, 4) leur abandon, 5) comment on les obtient, et 6) comment on les détient.

La façon dont les phénomènes se manifestent a trois subdivisions : 1) comment se manifeste ce qui est matériel, 2) comment se manifestent l’esprit et les états mentaux, et 3) une explication des facteurs conditionnés qui ne sont pas associés à l’esprit.

La présentation de l’esprit et des états mentaux inclut : 1) une explication de chacun d’eux, et 2) une explication de divers points concernant leur façon de se manifester dans des mondes spécifiques.

La présentation des facteurs non associés inclut : 1) une vue d’ensemble, et 2) une explication de chaque facteur.

L’explication des causes et ainsi de suite a trois subdivisions : 1) une explication des causes, 2) une explication des résultats, et 3) une explication des conditions.

L’explication des catégories de l’esprit a trois subdivisions : 1) une explication des douze esprits, 2) une explication des vingt et 3) comment on acquière les douze.

III. Cosmologie : Les habitants et l’habitat

L’explication des habitants comprend cinq parties : 1) les explications directes et indirectes des différents types d’êtres, 2) les types de genèse, 3) leurs attributs proprement dits, 4) l’existence intermédiaire au moyen des deux façons d’entrer dans la matrice, et 5) la roue de l’existence et comment se produisent la mort et la transmigration.

L’explication de la roue de l’existence a cinq subdivisions : 1) la nature de la production interdépendante, 2) une explication individuelle de l’ignorance et le reste, 3) des exemples illustratifs, 4) la nature de l’existence et 5) les nourritures qui sustentent.

Le cosmos qui constitue l’habitat comprend trois parties : 1) comment il est formé, 2) comment il demeure, et 3) comment il est détruit.

La façon dont il est formé a deux subdivisions : 1) la formation de la base sous-jacente, et 2) la formation des domaines au-dessus.

La façon dont il demeure a cinq subdivisions : 1) comment demeurent les mondes inférieurs et les paradis, 2) l’étendue du triple univers, 3) l’échelle du corps des êtres, 4) leurs durées de vie, 5) les unités de mesure utilisées pour ces deux, et 6) les types d’ères. Cette dernière [section] a deux subdivisions : 1) le sujet proprement dit, et 2) comment les bouddhas y apparaissent, etc.

IV. Le karma

Cette explication a trois sections principales : 1) un résumé, 2) une explication détaillée, et 3) une explication supplémentaire basée sur la terminologie et ainsi de suite.

L’explication détaillée a trois parties : 1) une explication du karma qu’il est possible de percevoir, 2) une explication du karma qu’il est impossible de percevoir, et 3) quelques catégories de karma enseignées dans les sūtra.

[Le karma] imperceptible a quatre subdivisions : 1) sa matérialité en tant que forme, 2) une explication des causes des actions, des états et ainsi de suite[2], 3) les types d’action imperceptible, et 4) une explication détaillée des vœux. Cette dernière [section] a sept subdivisions : une explication basée sur l’essence des vœux, 2) comment on obtient les vœux, 3) comment on obtient les engagements négatifs, 4) comment on abandonne les vœux, 5) comment on abandonne les engagements négatifs, 6) comment on abandonne les engagements neutres et ainsi de suite, et 7) une explication des soutiens des vœux et des engagements négatifs.

L’explication de quelques catégories de karma a sept subdivisions : 1) la série des trois catégories, 2) les catégories d’action corrompue, des actions blanches et noires et ainsi de suite, 3) la série des dix catégories, 4) les moyens d’existence incorrects et leurs résultats, 5) les trois obscurcissements, 6) comment les bouddhas accumulent du mérite, et 7) les trois bases des mérites.

L’explication de la série des trois catégories est elle-même divisée en : 1) le sujet proprement dit, et 2) plusieurs catégories supplémentaires, telles que ce dont on fait l’expérience.

L’explication de la série des dix­ [catégories] est elle-même divisée en : 1) une explication de leur nature, de leur cause, et ainsi de suite, 2) l’essence des dix actions non vertueuses, et 3) en quoi elles possèdent une force potentielle.

L’explication des trois obscurcissements est subdivisée en : 1) l’essence des trois, 2) les crimes illimités et 3) les crimes presque illimités.

V. Les tendances négatives

L’enseignement sur les tendances négatives comprend trois parties : 1) la nature des afflictions, 2) comment on les surmonte, et 3) la sagesse qui les surmonte.

La première d’entre elles a six subdivisions : 1) une explication des catégories de tendance négative, 2) une explication de l’universel et du non-universel, 3) une explication de leur objectif principal et de leur développement, 4) les sources et comment on les possède, 5) la substantialité des trois temps, et 6) quelques attributs supplémentaires des tendances négatives. Cette dernière [section] a cinq subdivisions supplémentaires : 1) une explication de l’abandon et de l’extension, 2) une explication des étapes d’engagement et leurs causes, 3) une explication de la variété et des sens littéraux, 4) une explication des liens[3] et des afflictions subsidiaires, et 5) les cinq obscurcissements.

VI. Les chemins et les individus

Il y a trois sections principales : 1) une explication des vérités, qui sont les objets sur lesquels on dirige l'attention, 2) une explication des étapes où on les réalise, et 3) une explication du chemin qui mène à la réalisation.

La section du milieu inclut la réalisation des êtres ordinaires et des êtres supérieurs (ārya). La première a deux subdivisions : 1) comment pratiquer l’absorption méditative précédée de l’étude et de la contemplation, et 2) comment cultiver la sagesse en parvenant à l’absorption méditative.

Il y a quatre subdivisions concernant le chemin des êtres supérieurs : 1) l’accomplissement instantané de ceux qui sont entrés dans le fruit, 2) une explication de l’accomplissement progressif, 3) une explication des formes possibles de résultat, et 4) une explication de caractéristiques distinctives supplémentaires. Ce dernier point a lui-même deux subdivisions : 1) une explication des quatre sortes de résultat et comment on y parvient, et 2) comment ils dégénèrent, et sont parachevés etc.

La troisième section, une explication du chemin qui mène à la réalisation, a trois parties : 1) une explication générale du chemin, 2) une explication des trente-sept facteurs de l’Éveil, et 3) une explication de la façon de surmonter les obscurcissements.

VII. La sagesse

Il y a deux sections principales : 1) une explication de la nature des connaissances, et 2) une explication des qualités de la connaissance.

La première a trois parties : 1) une explication de l’acceptation et de la connaissance, et diverses qualités de la vue, 2) un résumé de l’application de l’attention et 3) comment l’on possède et acquiert la connaissance.

L’explication des qualités de la connaissance a trois parties : 1) une explication de ce qui est l’exclusivité du Bouddha, 2) une explication de ce qui est partagé avec les śrāvaka, et 3) une explication de ce qui est partagé avec les êtres ordinaires.

VIII. L’absorption méditative

Il y a quatre sections principales : 1) une présentation des concentrations (dhyāna) et des absorptions du sans-forme, 2) une explication de leurs qualités et de leurs attributs, 3) expliquer la nature de l’enseignement et faire la requête de l’acceptation des fautes, et 4) des conseils de conclusion destinés aux disciples qui recherchent la libération.

La première a deux parties : 1) le sujet principal, et 2) une explication de plusieurs caractéristiques, par exemple comment l'on y parvient.

La section sur les qualités a deux parties : 1) une explication des incommensurables et 2) une explication des huit formes de libération et ainsi de suite.

Souhaitant acquérir des connaissances
Sur tous les sujets de l’Abhidharma,
Chomden Raldri mit par écrit ce
Résumé de l’Abhidharma au glorieux Thangchen
[4].

Samāptaḥ[5].

| Traduit du tibétain en anglais par Adam Pearcey, 2020.

Traduit en français sur la base de l’anglais par Ane Samten Palmo et France Manghardt, Comité de traduction française Rigpa, 2020.


Bibliographie

Édition utilisée

bCom ldan rig pa'i ral gri . gSung 'bum/_bcom ldan rig pa'i ral gri. TBRC W00EGS1017426. 10 vols. [Lha sa]: [Khams sprul bsod nams don grub], [2006].

Sources secondaires

Chim Jampaiyang. Ornament of Abhidharma: A Commentary on Vasubandhu’s Abhidharmakośa. (trans. Ian James Coghlan). Somerville, MA: Wisdom Publications, 2019

Gold, Jonathan C. Paving the Great Way: Vasubandhu’s Unifying Buddhist Philosophy. New York: Columbia University Press, 2015.

Vasubandhu. Abhidharmakośa-bhāṣyam. Trans. L. M. Pruden (depuis la traduction française de Louis de la Vallée Poussin). 4 vols. Berkeley, CA: Asian Humanities Press, 1991.


  1. mdo a été lu comme mdzod.]  ↩

  2. On ne peut pas établir clairement s’il faut considérer ceci comme des divisions séparées, auquel cas, il y aurait ici un total de cinq (et non quatre) subdivisions.  ↩

  3. ‘chi ba a été lu comme ‘ching ba.  ↩

  4. c.-à-d. le monastère de Thangpoché.  ↩

  5. Cette expression sanskrite signifie : ‘C’est achevé’.  ↩