Points clés de trekchö

Dzogchen | Maîtres tibétainsMipham Rinpoche

English | Français | 中文 | བོད་ཡིག

Mipham Rinpoche

Ju Mipham Namgyal Gyatso

Plus d'infos:

Points clés de trekchö

par Mip’am Rinpoché

Dhih! Devant Mañjuśrī, l’être de sagesse, je m’incline avec le plus grand respect.
Je vais ici exposer les points clés de trekchö — la coupure nette.

N’altérez pas l’esprit, mais permettez-lui de se déposer tel qu’il est.
Et, dans un tel état, regardez naturellement à l’intérieur.
Une expérience indescriptible se déploiera alors,
Sans caractère figé d’être ceci ou cela,
Et dont le rayonnement naturel ne cessera pas.
Tel est l’état véritable, l’état naturel,
La dharmata elle-même, au-delà de toute élaboration.
L’aperçu né de la clarté naturelle,
La vue : comme une montagne, laissée tel qu’elle est.

En demeurant simplement dans cet état naturel,
Il n’y a ni méditation ni distraction.
Sans réprimer, cultiver, évaluer ou analyser,
Permettez-vous de vous déposer pleinement dans cet état authentique.
Telle est la concentration naturelle de la dharmata,
Préservé des chaines des actions intentionnelles.
Etabli dans le yoga qui est le Roi de l’Espace,
Telle est la méditation : comme l’océan, laissée telle qu’elle est.

Alors que vous demeurez ainsi,
Toute pensée et impression qui s’agite à l’intérieur
Et toute apparence qui se manifeste à l’extérieur,
Ne devrait être ni évitée, ni stimulée, mais laissée telle qu’elle est.
Tant que vous ne déviez pas de cet état naturel,
Quoi qu’il se déploie n’amènera ni bien, ni mal.
Sans vous inquiéter du bien ou du mal, de l’acceptation ou du rejet,
Telle est l’action : les apparences, laissées telles qu’elles sont.

A mesure que vous progressez ainsi, tout ce qui apparaît et existe
Deviendra une seule sphère de conscience-vacuité qui embrasse tout,
Au sein de laquelle tout est entièrement parfait et complet.
Se produisant sans effort, spontanément accomplit.
Tout effort d’adoption ou d’abandon s’évanouit simplement,
Et il n’y a plus, ni espoir ni peur du saṃsara et du nirvaṇa.
La nature primordiale apparait clairement —
Le fruit : la conscience, laissée telle qu’elle est.

Cette instruction, qui renferme les quatre manières de laisser les choses telles qu’elles sont,
Est la signification ultime de la Coupure Nette (trekchö).
Grâce à ces points clés, la libération sera rapidement atteinte
Sous la forme la plus glorieuse de Mañjuśrī, Douce Splendeur.

Ceci s'éleva de l'esprit semblable au lac de Mip’am Jampal Gyépa durant l'année du serpent d'eau (1893–4).

| Traduit du tibétain par Adam Pearcey, 2018, et ensuite de l'anglais en français par France Manghardt et Moritz Regnier, 2018.

• Télécharger ce texte: EPUB MOBI PDF