Mipham Rinpoche

Maîtres tibétainsMipham Rinpoche

English (115) | Deutsch (15) | Español (19) | Français (38) | Italiano (7) | Nederlands (4) | Português (13) | 中文 (20) | བོད་ཡིག (115)

Mipham Rinpoche

Ju Mipham Namgyal Gyatso

Autres noms:
  • Dhīḥ
  • Jampal Gyepe Dorje
  • Ju Mipham
  • Lodrö Drimé
  • Mipham Namgyal Gyatso
Plus d'infos:
Télécharger cette collection:

Lotsawa House a le plaisir de présenter les textes suivants du grand maître Jamgön Mip’am Rinpoché (1846-1912), l’érudit tibétain le plus influent des temps récents:

Conseils

Dzogchen

Dans cette instruction, une des plus réputées de ses instructions dzogchen, Mip'am Rinpoché explique comment passer du stade initial de la reconnaissance (ngo shes) du visage de rigpa, ou pure présence éveillée, aux étapes suivantes, parachever la force (rtsal rdzogs) de cette reconnaissance et gagner en stabilité (brtan pa thob).

Cette prière, que Mip'am Rinpoché composa en 1886 dans les termes de la Grande Perfection, est une aspiration à réaliser la nature de l'esprit – indestructible présence éveillée et vacuité – le sens véritable de Mañjuśrī.

Cette brève instruction versifiée, composée en 1893-1894, résume les points clés de la pratique de trekchö (khregs chod) en expliquant les « quatre manières de laisser les choses telles qu’elles sont » (cog bzhag bzhi).

Ce guide, appelé « l’instruction qui montre directement l’essence même de l’esprit dans la tradition des “vieux yogis réalisés” (rtogs ldan rgan po) », va droit à l’essentiel de la méditation du Dzogchen. Il fut écrit à l’intention des « yogis des villages » et d’autres pratiquants qui n’ont pas pu effectuer de longues études. Il comporte trois instructions distinctes pour 1) briser la coquille de l’ignorance ; 2) trancher les rets de l’existence samsârique ; 3) demeurer dans l’égalité semblable à l’espace.

Guésar

Guru Yoga

Long-Life Prayers

Lungta

Philosophie bouddhiste

Prières

Prières à Guru Rinpoché

Prières à Mañjuśrī

Prières au Bouddha Śākyamuni

Prières d’aspiration

Sādhanas

Sang Offering

Tārā

Tsok