La Sagesse du moment de la mort

La Philosophie Bouddhiste › Mort et Bardos | La Philosophie Bouddhiste › Nature de bouddha | Collections et cycles › Kangyour | Collections et cycles › Dix Sūtras Royaux | Paroles du Bouddha

English | Español | Français | Italiano | Português | བོད་ཡིག

Buddha

Bouddha Śākyamuni

Plus d'infos:
Télécharger ce texte:

Le Noble Sūtra du Mahāyāna intitulé La Sagesse du moment de la mort

extrait des Paroles du Bouddha

En sanskrit : Āryātyaya jñāna nāma mahāyāna sūtra[1]
En tibétain : ’Phags pa ’da’ ka ye shes zhes bya ba theg pa chen po’i mdo
En français : Le Noble Sūtra du Mahāyāna intitulé La Sagesse du moment de la mort

Hommage à tous les bouddhas et bodhisattvas !

Voici ce qu’une fois j’ai entendu. Le Bienheureux séjournait au palais du roi des dieux en Akaniṣṭha et enseignait le Dharma à toute l’assemblée. Alors, le bodhisattva mahāsattva Ākāśagarbha se prosterna devant le Bienheureux et lui demanda, « Ô Bienheureux, comment un bodhisattva sur le point de mourir doit-il considérer l’esprit ? »

Le Bienheureux répondit : « Ākāśagarbha, un bodhisattva sur le point de mourir doit cultiver la sagesse du moment de la mort. Comment cultiver cette sagesse ? Il faut cultiver la compréhension de l’insubtantialité, puisque tous les phénomènes sont naturellement purs. Il faut cultiver la compréhension de la grande compassion, parce que la bodhicitta inclut tous les phénomènes. Il faut cultiver la compréhension de l’absence de références, puisque tous les phénomènes sont naturellement lumineux. Il faut cultiver la compréhension d’une complète absence d’attachement, puisque toutes les choses sont impermanentes. Il faut cultiver la compréhension du fait que la bouddhéité ne doit pas être recherchée ailleurs, puisque l’esprit, une fois réalisé, est sagesse. » Le Bienheureux offrit alors ces vers :

« Puisque tous les phénomènes sont naturellement purs,
Cultive une compréhension claire de l’absence d’entités.

« Puisque tous les phénomènes sont liés à l’esprit d’éveil,
Cultive une compréhension claire de la grande compassion.

« Puisque tous les phénomènes sont naturellement lumineux,
Cultive une compréhension claire de l’absence de références.

« Puisque toutes les choses sont impermanentes,
Cultive une compréhension claire du non-attachement.

« Puisque l’esprit est la cause de l’émergence de la sagesse,
Ne cherche pas le Bouddha ailleurs ! »

À ces mots du Bienheureux, Ākāśagarbha et l’assemblée tout entière débordèrent de joie et louèrent l’enseignement du Bouddha.

Ainsi s’achève le noble sūtra du Mahāyāna intitulé La Sagesse du moment de la mort.

| Traduit en français par Vincent Thibault (2022) sur la base de la version anglaise de Lowell Cook (2018). Les versions de Tom Tillemans (84000) et de Lhasey Lotsawa Translations ont également été consultées.


Version : 1.0-20220922


  1. Pour plus d’information sur le titre sanskrit tel qu’on le trouve dans les différentes versions du Kangyour, de même que pour une mise en contexte de ce sūtra, consulter l’introduction à la traduction de Tom Tillemans : https://read.84000.co/translation/toh122.html.  ↩