Jigmé Lingpa

Maîtres tibétainsJigmé Lingpa

English (82) | Deutsch (16) | Español (9) | Français (15) | Português (4) | 中文 (5) | བོད་ཡིག (82)

Jigme Lingpa

Jigmé Lingpa

Autres noms:
  • Dzogchenpa Rangjung Dorje
  • Jigdral Lingpa
  • Khyentse Lha
  • Khyentse Özer
  • Longchen Namkhé Naljor
Incarnations ultérieures:
Plus d'infos:
Télécharger cette collection:

Omniscient, source d’amour et de compassion pour les êtres,

Émanation de Drimé Özer, héritier des trésors de l’Esprit,

Yogin semblable au ciel du vaste espace de la luminosité,

Jigmé Lingpa, je t’adresse ma prière !

Une collection de textes du grand maître du Dzogchen Rigdzin Jigmé Lingpa, qui révéla le cycle du Longchen Nyingtik.

Confession

Dzogchen

Guru Yoga

Louanges

Ngöndro

Pratiques

Prières à Guru Rinpoché

Jigmé Lingpa décrit lui-même ce texte comme une « prière qui invoque et supplie Guru Rinpoché, associée à une prière d’aspiration basée sur les mots clés indiquant la manière d’atteindre la libération au travers des expériences des états du bardo ». Elle fut inspirée par un sentiment de tristesse et de renoncement quand un matin, alors qu’il était en retraite près de Samyé, Jigmé Lingpa aperçut le mont Hépori au loin, où se seraient déroulés de grands événements pendant la vie de Padmasambhava, dont il ne subsiste pratiquement aucune trace.

Cette prière d’aspiration à renaître au paradis de Guru Padmasambhava, Zangdok Palri (zangs mdog dpal ri), la Glorieuse Montagne cuivrée, inclut des descriptions détaillées de ses caractéristiques et qualités extraordinaires. Ce texte est un terma (gter ma) révélé dans le cadre du cycle du Longchen Nyingtik.

Cette prière adressée à Guru Rinpoché pour le prompt accomplissement de tous les souhaits commence par un verset tiré de L’amoncellement infini de nuages du sens profond (zab don rgya mtsho'i sprin phung), qui fait partie du Khandro Yangtik (mkha' 'gro yang tig) de Longchen Rabjam, et elle se conclut par plusieurs versets écrits par Jigmé Lingpa. On dit qu’elle est particulièrement bénéfique pour le Tibet, puisqu’elle a le pouvoir de pacifier les maladies, de prévenir la famine et les invasions, et de contribuer à la prospérité des enseignements et au bonheur des êtres.

Prières d’aspiration

Une aspiration à parfaire les aspirations des bodhisattvas, à mener tous les êtres à maturité, et à purifier le monde et ses habitants pour en faire un champ de bouddha. Ce texte figure dans les éditions récentes du Rinchen Terdzö, ou Trésor des révélations.

Cette prière visant une renaissance en Sukhāvatī s’inspire du Sūtra du déploiement d’Amitābha (amitābhavyūhasūtra, Toh 49) pour ses descriptions élaborées de la terre pure. Comme de nombreux textes de Jigmé Lingpa, celui-ci est élégant mais parfois opaque. Le traducteur anglophone a donc consulté le commentaire de Rigdzin Gargyi Wangchouk (1858–1930) intitulé « Le portail menant au royaume de la grande félicité » (bde chen zhing gi 'jug ngogs).

Cette célèbre prière d’aspiration à réaliser la base, le chemin et le résultat de la Grande Perfection ou Grande Complétude (rdzogs pa chen po) fait partie de la révélation du Longchen nyinthik de Jigmé Lingpa.

Cette célèbre prière composée par le vidyādhara Jigmé Lingpa inclut des aspirations en lien avec toutes les étapes de la voie, allant de l’obtention d’une précieuse vie humaine et de la rencontre d’un maître qualifié jusqu’à l’accomplissement des pratiques les plus avancées du Dzogpachenpo suivi des activités destinées au bien d’autrui.

Transfert (P’owa)

Ce site utilise des cookies pour collecter des statistiques anonymes et améliorer l'expérience.
Decline
Accept